Paperboy : Nicole Kidman ose

C’est le grand retour de Nicole Kidman, dans le fameux Paperboy de Lee Daniels, l’Australienne a le goût du risque et ça lui va bien, sa liberté, elle l’obtient avec ce rôle cru qu’elle interprète à la perfection.

L’histoire de Paperboy,  nous mène au cœur de la Floride où la moiteur est chose commune. À la demande de Ward Jensen, reporter au Miami Times, Charlotte (alias Nicole Kidman), une poupée blonde au look outrancier alliant perruque platine, faux cils et mini jupe, va enquêter avec son ami et son frère Jack sur le cas de Hillary Van Heter qui risque d’être exécuté sans preuves. Une véritable affaire de meurtres au cœur des marais de Floride. Après Precious en 2010, Lee Daniels revient avec un film où la noirceur est le mot à retenir. Ici ce qui capte le spectateur c’est le jeu de Kidman, elle est stupéfiante de réalisme et ose des scènes plus que  crues.

On peut dire que Nicole Kidman sait faire des choix judicieux au bon moment, car entre l’arty Paperboy et le film sur la vie de Grace Kelly, elle jongle entre des rôles de composition qui la révèle de façon subtile.

Si on en croit sa popularité pour l’année 2012-2013, la critique l’encense, il est bien loin le temps où on lui reprochait  son visage un peu trop parfait…

Paperboy , sortie le 17 octobre

Agathe Colin de Verdière